28 novembre 2007

Californication : bilan de la saison 1 (!! spoilers)

californication103 californication10

Une série drôle et brillante

Californication fait partie de mes séries coup de coeur de cette année 2007. Elle marque aussi le grand retour de David Duchovny, qui n'a pas vraiment eu d'actualité télévisuelle ou cinématographique fracassante ces dernières années, pas depuis X-Files en tout cas. Il joue ici le chouette rôle de Hank Moody, écrivain quadragénaire en panne d'inspiration et de motivation. Il a été largué par sa femme Karen - correction : concubine, il n'a jamais souhaité le mariage - et elle part avec leur fille Becca. Karen est maintenant avec Bill qui lui, l'a demandé en mariage. Bill a une situation professionnelle très confortable et vit dans une superbe maison de Los Angeles avec sa fille de 16 ans, Mia. Hank s'enfonce alors dans un état dépressif, il devient aussi accro aux drogues, alcool, et femmes. Cela n'arrange en rien le peu de relation qu'il a avec son ex-femme et sa fille. Pour lui faire remonter un peu la pente, son agent lui propose de devenir critique de livre sur le blog Hell-A. Hank est aussi sarcastique, égocentrique, comique, et il dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas, bref il fait chier tout le monde et il adore ça. Son nouveau job pourrait plus lui plaire qu'il ne se l'imagine...

La série m'a beaucoup plus par sa qualité d'écriture - même si on a souvent droit à des Fuck et Fucking en tout genre - mêlant humour, impertinence, sarcasmes, c'est une série agréable à suivre, presque jubilatoire. Quelques scènes sont déjà cultes, comme la scène d'ouverture de l'épisode pilote quand Hank venu prier dans une église pour faire revenir sa crise de la page blanche (!!) il rêve qu'une nonne lui fait une fellation. Ou encore la scène du tableau (je ne la raconterais pas pour vous laisser la bonne surprise) où j'ai hurlé d'abord un "Pouah!" puis un "hahaaa". Quant aux acteurs, Duchovny est reconnu comme ne jouant pas toujours très bien, manquant d'émotion. Ce rôle de Hank Moody lui colle parfaitement, ne prenant absolument rien au sérieux et se foutant de la gu.. du monde à chaque reprise, j'adore ! Natascha McElhone a aussi un super rôle, jouant le rôle d'une femme indépendante et inaccessible. Elle a aussi des tatouages assez impresionnants, un sur son poignet comme un bracelet et l'autre sur toute l'homoplate gauche, avec la robe de amriée ça fait un peu tâche. A noter aussi la présence de Madeline Zima qui a bien changé depuis "Une nounou d'enfer". Sinon, l'autre gros point fort de la série c'est sa bande originale. L'épisode pilote commence avec Les Rolling Stone, et s'ensuit une multitude de groupes rock ou moins rock collant parfaitement à l'image.

Autre info, les Red Hot Chili Peppers ont entamé une procédure juridique contre la chaîne Showtime pour l'utilisation du nom de la série Californication (7e album du groupe). Ces deux produits n'ont pourtant rien à voir. Le groupe de rock conteste dans ses chansons la mondialisation et la série allie la Californie (lieu de la série) et fornication dont les scènes de sexe dans la série sont indéniablement en rapport avec son titre.

En tout cas, la bonne nouvelle c'est que Showtime a d'ores et déjà renouvelé cette brillante série pour une deuxième saison. Le tournage commence en avril et devrait être diffusée l'été prochain. Pour la France, la série a été acheté par M6 et doit être diffusée courant 2008. Elle a d'ailleurs payé le prix fort : 100 000 euros par épisode. En bonus, à suivre le générique de la série où j'aime beaucoup la musique et les images hachurées.

Posté par caro49 à 16:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Californication : bilan de la saison 1 (!! spoilers)

    J'avoue que je vois pas trop où les Red Hot veulent en venir avec cette plainte...

    Posté par Benjamin F, 19 février 2008 à 11:21 | | Répondre
Nouveau commentaire